samedi 21 mai 2016

Audrey retrouvée - Sophie Kinsella

Couverture Audrey retrouvéeTitre :            Audrey retrouvée
Auteur:         Sophie Kinsella
Editions:       Pocket Jeunesse 
Pages:           299
Genre:           Chick-lit, jeunesse

Synopsis: Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. 
Ça, c'était avant. 
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie 
d'un oeil nouveau : celui de la caméra. 
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...


     Pour commencer, je déteste la chick-lit, c'est vraiment un genre avec lequel j'ai beaucoup de mal à accrocher. Mais j'ai tout de même apprécié ma lecture; par ce que la protagoniste est une jeune adolescente, et c'est ce qui m'a plu. 

     Ce roman a été une agréable lecture, mais ça n'a pas été plus loin.
   Le problème avec ce livre, c'est qu'il n'y a pas vraiment d'histoire, pas d'action, ni d'aventure

    Bon je vais peut-être un peu loin quand je dis qu'il n'y a pas d'histoire, bien sûr il y en a une, c'est celle d'Audrey et de sa famille. Famille déjantée d'ailleurs mais tellement amusante. J'ai été étonnée de rire aux éclats très souvent. Le truc, c'est qu'on se retrouve plongés dans le quotidien d'une famille tout ce qu'il y a de plus humain, et même si Audrey semble avoir vécu une tragédie, le comique de situation est presque tout le temps au rendez-vous. 
     
    J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout les parents d'Audrey qui sont explosifs. Audrey quand à elle, est pour moi, un peu vide. Elle ne vit que par rapport à sa phobie sociale qui l’étouffe sans relâche. C'est à mon sens, ce qui la rend attachante, par ce qu'elle se bat contre ce qu'elle est.

   Si il y a un point que j'ai vraiment apprécié de ce roman, c'est la manière dont Sophie Kinsella traite la phobie sociale, qui est bien trop tabou, bien trop sous-estimée dans notre société.
   Je pense cependant qu'il faut être assez ouvert d'esprit pour lire ce livre et l'aimer à sa juste valeur.

Pour faire bref, ce livre a été
une agréable lecture. Mais il n'aura pas
changé ma vie. Je l'ai lu rapidement
par ce qu'une fois plongée dans l'univers
décalé de cette famille, difficile de fermer 
ce livre. Je vous le conseille, juste pour
faire la rencontre de Linus ! aha. 

      

1 commentaire:

  1. J'adore Sophie Kinsella alors ce roman me donne assez envie :)

    RépondreSupprimer