samedi 27 février 2016

A comme aujourd'hui - David Levithan

Titre :            A comme aujourd'hui 
Auteur:         David Levithan
Editions:       Gallimard Jeunesse (Collection Pôle Fiction)
Pages:           438
Genre:          Jeunesse, Romance

Synopsis: Chaque jour un nouveau corps. Chaque jour une vie différente. Chaque jour amoureux de la même fille.

Il ne peut jamais prévoir où ou qui il sera. A s'y est maintenant habitué et a même établi certaines règles de conduite : ne jamais s'attacher. Faire en sorte de ne pas se faire remarquer. Ne pas s'impliquer.
Tout suit son cours jusqu'au matin où A se réveille dans le corps de Justin et rencontre sa copine, Rhiannon. A partir de ce moment, A balayent les règles qui gouvernent sa vie. Parce qu'il a maintenant trouvé quelqu'un avec qui il veut passer sa vie. Du matin au soir, jour après jour.
             

C'est un livre qu'Audrey de la chaîne le souffle des mots m'a beaucoup donné envie de lire. C'est le genre d'histoire avec lesquelles j'accroche directement par ce que je suis passionnée par les gens, la pensée, ce qu'il se passe dans nos têtes et comment fonctionnent les relations; du coup c'est vrai que j'ai eu le coup de cœur rien que de lire le synopsis et de voir sa magnifique couverture !
 
Dans ce livre nous allons donc suivre A qui est une "âme" qui tous les matins se réveillent dans le corps de quelqu'un d'autre. A n'est ni un garçon, ni une fille; par ce que A n'a tout simplement pas de corps à lui. L'histoire commence au 5994ème jour de sa vie; par ce que ce jour là tout va changer pour lui. En effet A s'est lui-même créé des règles pour vivre dans le corps de ses hôtes sans changer quoi que ce soit à leurs habitudes, mais tout bascule le jour où il tombe dans le corps de Justin et qu'il rencontre Rhiannon sa petite amie du jour. 

A comme aujourd'hui est un livre que j'ai dévoré, tout simplement par ce que je voulais toujours en savoir plus. Il y a toujours du suspens puisque le livre est composé de chapitres qui sont en fait des journées, donc à chaque nouvelle journée, un nouvel hôte, un nouveau corps, une nouvelle manière de vivre

Puisque que chaque jour A est dans le corps de quelqu'un d'autre (car il n'est jamais deux fois dans le même corps) le livre est donc très riche en personnages, et c'est un super bon point. Parce que quand A est dans le corps de quelqu'un il a plus ou moins accès aux souvenirs de son hôte. 

J'ai beaucoup aimé le personnage de A au début de ma lecture, car il transmet de belles leçons de vies sur le jugement que l'on peut porter sur le physique des gens ou bien sur l'orientation sexuelle de certaine personne.
 J'ai trouvé que c'était une brillante idée de la part de David Levithan, par ce qu'il ne nous balance pas tout simplement " l'homophobie c'est mal " mais il nous donne la possibilité de comprendre que tout comme A nous sommes tous un peu des âmes dans des corps; et que notre corps, n'est qu'un corps. D'ailleurs le rapport avec les besoins du corps étaient absolument génial, et la diversité des individus qu'il y a dans ce livre est vraiment rafraîchissante. 

Je finirai sur A en vous certifiant qu'il est un personnage très touchant, très sage, mais que comme tout le monde il n'est pas parfait, il m'a parfois un peu agacée par son obstination et sa détermination excessive.

Pour ce qui est de la romance, elle est douce, elle est belle. Rhiannon est un amour, une personne fabuleuse et très compréhensive. La romance n'est pas niaise, vraiment pas.
Je dois tout de même vous prévenir que la fin est une fin ouverte, moi qui n'en suis pas fan c'était vraiment le seul point qui m'avait un peu refroidi, mais après coup je ne l'ai trouvé que plus juste. Par ce que ce roman est d'une justesse incroyable.

Pour conclure, c'était une superbe lecture.
C'est une histoire magnifique, que je recommande.
J'ai beaucoup réfléchis à ce livre après l'avoir fini.
L'histoire se lit facilement et vous change forcément
un petit peu, c'est ce qui fait sa force.
Original, émouvant et frappant, A comme
aujourd'hui est un vrai bijou. 



mercredi 17 février 2016

Hunger Games, la révolte - Suzanne Collins



Titre :            Hunger Games, la révolte
Auteur:         Suzanne Collins
Editions:       Pocket Jeunesse
Pages:           459
Genre:          Science-fiction, Jeunesse
Saga:            3 tomes 
Adaptation:  Hunger games la révolte (Partie 1 et Partie 2)

Synopsis: 
Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.



Dernier tome de la saga Hunger Games, je dois avouer que je me suis plongée dans le livre avec beaucoup d'envie et d'attente car le film Hunger Games la Révolte partie 2 m'a complètement bouleversée

Tout d'abord, il faut que je vous avoue que j'ai dévoré la saga en entier en prenant beaucoup de plaisir. Le tome 3 est à la hauteur largement des deux premiers tomes. 

Ce que j'ai beaucoup beaucoup apprécié dans ce troisième tome et donc cette fin de saga ce sont les rebondissements qui n'en finissent pas et qui ne cessent d'illustrer au combien personne n'est en sécurité, jamais. Pour moi ce que je retiens de la saga en général mais principalement du tome 3 c'est l'avancée de Katniss dans son univers. Cette façon de voir et appréhender les choses qui a changé au fur et à mesures des Hunger Games. On va suivre une Katniss complètement lessivée autant physiquement que moralement, et c'est ce qui est intéressant; de voir comment elle va s'en sortir et pour qui, pour quoi? 

Ce qui m'a aussi beaucoup plu c'est l'avancée des autres personnages également. Par ce que même si on est centrés sur Katniss, on sait quand même comment vont les autres personnages, ce qu'il se passe pour eux. C'est d'ailleurs un gros point positif, les personnages de cette saga sont tous tellement humains, leurs personnalités sont recherchées et pas du tout clichées. 

Pour finir, je dois vous dire que ce que j'ai le plus aimé dans ce tome c'est qu'il m'a profondément touchée, profondément changée. La fin m'a fait réfléchir sur les Hommes, sur l'avenir, sur le but de la vie. J'ai été touchée par l'histoire de Katniss du début jusqu'à la fin. Elle reste un personnage qui m'a complètement bouleversée. 


C'est donc très émue que je termine cette saga.
Hunger Games est la dystopie qui 
restera mon plus gros coup de cœur. J'ai tout adoré,
du personnage, à l'intrigue, à l'écriture de l'auteure. Ce 
tome 3 est une très belle réussite, il clôture parfaitement
cette saga grandiose. 



lundi 15 février 2016

Hunger Games, l'embrasement - Suzanne Collins


Titre:             Hunger Games, l'embrasement
Auteur:         Suzanne Collins
Editions:       Pocket Jeunesse
Pages:           429
Genre:          Science-fiction, Jeunesse
Saga:            3 tomes 
Adaptation:    Hunger games, l'embrasement

Synopsis: 
 Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays. 
Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

Alors, cela faisait très longtemps que je voulais lire la saga entière d'une traite. Ce que j'ai fait, sans même prendre le temps d'écrire mes chroniques. (pas bien). Du coup, forcément je n'arrive plus du tout à dissocier le tome 2 et le tome 3 (évidemment). La prochaine fois, promis je prends des notes !

Je peux donc vous dire que pour ce deuxième tome j'ai complètement adoré l'histoire ! Ça commence enfin à vraiment prendre de l'ampleur. On se rend compte que toute l'organisation de Panem n'est en fait que manipulation; pour le coup, le côté politique de l'histoire ne m'a vraiment pas dérangé, au contraire il permet de donner une certaine réalité, importance aux jeux des Hunger Games. 

Dans ce deuxième tome, nous allons avoir droit au 75ème Hunger Games. 

En essayant de ne spoiler personne, je peux vous dire que j'ai beaucoup apprécié les nouveaux tribus de cette nouvelle édition des Hunger Games. L’arène est elle aussi pleines de surprises, très ingénieuse !  Ce qui m'a beaucoup plu aussi, c'est que dans ce nouveau tome, on en apprend beaucoup sur Peeta. Je l'avais déjà beaucoup adoré dans le premier tome, car pour moi cette haine envers le capitole naît avant tout de lui qui dès le début ne voulait pas changer à cause du pouvoir et de ce qu'il allait endurer.

J'ai pu lire dans plusieurs chroniques ou voir sur Booktube que le personnage de Katniss pouvait largement énerver. Moi je l'affectionne particulièrement, elle est très humaine, très perdue, très seule. Dans ce deuxième tome elle voudra à tout prix protéger Peeta, on ne sait si elle est poussée par un soudain amour envers lui, ou tout simplement pour lui rendre la monnaie de sa pièce. 
Même si le roman est écrit du point de vue de Katniss, on ne sait jamais réellement qui elle est vraiment, par ce qu'elle ne le sait pas non plus; et c'est ce que j'aime dans cette saga. 


J'ai complètement accrochée à cette saga, 
j'adore l'histoire, j'adore les personnages, 
l'écriture est très simple, très facile.
 Je conseille vivement pour toute personne
 n'ayant pas encore lu cette saga de s'y mettre. 


Cette dystopie restera toujours ma plus belle découverte. Je ne pouvais plus lâcher les livres que ce soit le Tome 1, le Tome 2 ou le Tome 3; ce sont des merveilles. 



Je veux m'excuser si cette chronique est vraiment brouillon c'est vraiment par ce que j'ai lu le tome 2 et 3 d'une traite et de ce fait je n'arrive ni à les dissocier entre eux, ni à les dissocier des films. Si vous avez des conseils, ou des critiques constructives pour que je puisse améliorer cette chronique et toutes les autres, je vous en prie, laissez moi un commentaire! :)